LES DIAPASONS THÉRAPEUTIQUES


GÉNÉRALITÉS

Pour compléter ma palette d'outils au yoga - en plus du massage sonore avec des bols spécifiquement conçus pour chaque partie du corps - j'utilise l'acupuncture vibratoire en me servant des diapasons thérapeutiques lestés ou pondérés.  Le toucher par le son ou sonologie, est basé sur la bio-résonance corporelle du son et sur son ressenti vibratoire.

 

A la différence des autres instruments qui servent au massage sonore, les diapasons ont une fréquence pure. Calculée en hertz (nombre de battements/seconde), les diapasons vibrent selon des proportions mathématiques qui relient l'univers quantique à ce qui est audible. En les faisant vibrer sur les centres d'énergie, les méridiens, les nadis et les points d'acupuncture, tout le corps entre dans une très douce vibration : les nerfs, les muscles, les tendons, les organes. Toutes les cellules du corps entrent en résonance.

La vibration mécanique va agir sur le corps physique tandis que la vibration sonore va agir sur le corps énergétique.

 

Utilisés avec les bols, les diapasons seront parfaitement complémentaires puisque la vibration pénètre plus profondément dans le corps physique pendant que les bols agissent d'une façon concentrique.

Quand tous les fluides et les énergies du corps circulent librement, alors le lâcher prise a lieu sur le plan musculaire, émotionnel et mental.

 

Selon vos besoins, si vous êtes en trop plein d'énergie ou au contraire en vide d'énergie, j'utiliserai différents protocoles en me servant des diapasons 128 Hz et 64 Hz ou encore des brain tuners - accordeurs cérébraux pour faire circuler les fluides et les énergies de votre corps.

 

Les diapasons thérapeutiques sont un formidable outil de relaxation et de bien-être pour évacuer le stress et aussi renforcer la clarté mentale et améliorer votre réponse immunitaire.

LES ACCORDEURS CÉRÉBRAUX

LA SYNCHRONISATION CÉrÉbrale

En complément des massages sonores aux bols thérapeutiques et des diapasons, j'ai pu constater des améliorations dans le processus de lâcher prise et de bien-être avec l'utilisation des "brain tuners" (accordeurs cérébraux). Ce sont des diapasons non lestés qui ne vont pas être en contact avec le corps mais qui vont être rapprochés des oreilles pour écoute en inter-changeant la note du diapason fondamental à chaque fois avec les différentes fréquences des autres diapasons. 

 

Cela va favoriser la synchronisation des hémisphères droit et gauche du cerveau. Les capacités cognitives vont être stimulées ainsi que les hormones du bien- être.

 

Ainsi, au début du protocole, le patient est allongé et va descendre progressivement en ondes alpha de 8 hz à 13 hz (état de calme, relaxation légère, rêve éveillé), puis ondes thêta de 4 hz à 8 hz (état de somnolence, relaxation profonde atteinte par les méditants expérimentés) et ondes delta inférieures à 4 hz (sommeil profond sans rêves). Le retour se fait  doucement en passant par les ondes thêta puis alpha. Plus tard, le patient retrouvera l'état de vigilance et de concentration, l'activité et le traitement des informations relatives au monde environnant en ondes bêta (12 hz à 30 hz).

 

Des études scientifiques ont montré des résultats significatifs sur la réduction de l'état anxieux, l'aide à la relaxation, la réduction des migraines et l'amélioration des capacités méditatives et de télékinésie en abaissant les ondes cérébrales grâce à l'utilisation des diapasons " brain tuners".

 

Autre point positif : la prise en charge des personnes souffrant d'acouphènes chroniques. Sachant que les acouphènes trouvent souvent leur origine à la suite d'un choc émotionnel, les techniques de relaxation et la respiration vont s'avérer de précieuses aides.

Ainsi, pour conforter une séance de diapasons, l'usage du  yoga nidra - la relaxation profonde par le sommeil conscient et des techniques de pranayama - par la connexion au souffle, aideront à la diminution des symptômes grâce à la diminution des réactions des systèmes nerveux autonome (qui régit le fonctionnement des organes sans que nous ayons à nous en occuper) et limbique (le cerveau émotionnel).

 

[Retour]