La méditation, voie d'éveil

Largement pratiquée en Occident dans un contexte non religieux pour traiter

 

les pathologies liées au stress, la méditation est considérée comme une

 

forme de thérapie mentale. Elle vise en fait à inverser la tendance qui

 

consiste à nous laisser régenter par nos pensées et nos émotions.

 

Si les adeptes des religions et pratiques spirituelles orientales utilisent

 

depuis longtemps la méditation pour atteindre un degré supérieur de

 

conscience, les Occidentaux accordent aujourd'hui un intérêt croissant à

 

cette dimension spirituelle. Sous sa forme contemplative, la méditation est

 

d'ailleurs indissociable des grandes religions monothéistes.

 


 

 

Comment définir la méditation ?

Force est de constater que beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est la


méditation. Certains pensent que je passe mon temps à diriger mes pensées,

 

d'autres pensent que je suis assise à ne rien faire, d'autres encore croient

 

que je travaille ma concentration. Ces personnes se font donc une fausse

 

idée de la méditation.

 

Il convient de distinguer :

 

  • la méditation sur (un objet, une pensée, un dessin etc...)

 

  • la méditation proprement dite

 

Méditer vient du mot latin "meditari", soumettre à des réflexions, à un

 

examen intérieur. Ce type de méditation est réflexion. Et la réflexion est de

 

l'ordre de la pensée qui pèse et soupèse...


Dans le Petit Larousse, méditer c'est s'absorber dans ses pensées. Ce qui

 

est exactement le contraire de la méditation proprement dite, telle que je la

 

comprends et la pratique.


La méditation doit être distinguée de la concentration et de l'hypnose.


Concentrer, toujours dans le Petit Larousse, c'est fixer son attention, son

 

regard, sur quelque chose ou quelqu'un. Se concentrer, c'est se rassembler,

 

faire un effort intense d'attention et de réflexion.


De même, s'obnubiler sur un détail ou un problème, c'est ne plus voir que ce

 

détail ou ce problème, être complètement obsédé par lui. La méditation est

 

un moyen de sortir de l'obnubilation. C'est tout l'inverse. Se concentrer sur

 

un détail, c'est ne voir que ce détail. L'obnubilation est un obscurcissement

 

de la conscience alors que la méditation proprement dite est un éveil.

 


Pourquoi pratiquer la méditation ?

Ce n'est pas un hasard si la pratique de la méditation est quasiment

 

universelle dans l'histoire comme dans toutes les grandes civilisations et

 

religions du monde. C'est en effet par la méditation que l'on peut parvenir à

 

l'état d'union, de fusion de l'âme individuelle à l'âme cosmique (samadhi).

 

Les effets de la méditation sur les phénomènes physiologiques tels le

 

rythme cardiaque, la pression artérielle, les sécrétions hormonales, l'activité

 

cérébrale et la respiration ont fait l'objet de nombreuses études. On sait

 

ainsi que le cerveau produit davantage d'ondes alpha pendant la méditation.

 

Or les ondes alpha, qui stimulent la partie parasympathique du système

 

nerveux autonome, sont associées au calme et à la réceptivité.

 

La méditation permet de répondre aux quatre questions existentielles à un

 

moment donné dans notre cheminement :


 

Qui suis-je ?


Que pensons-nous ?


Pourquoi pensons-nous ?


Qui pense ?


 

Le but de la méditation, c'est la connaissance de soi et la libération de la

 

souffrance. Comprendre les mécanismes qui engendrent la souffrance, la

 

peur, l'attachement, le désir. Mais quand vous méditez, il n'y a aucun but à

 

atteindre, simplement être là, présent à soi, sans but, sans attente. C'est la

 

voie qui conduit à l'éveil, à l'illumination et à la compréhension de l'univers.

 

Comment méditer ?

 

  • La méditation peut se pratiquer assis, debout ou couché.

 

  • Le piège de la position couchée : l' endormissement, ce qui va à l'encontre de la méditation.

 

  • Méditer en marchant est une façon de ne pas s'endormir.

 

  • La méthode la plus utilisée reste la méthode assise, soit sur un zafu

 

(petit coussin rond), les genoux en position du lotus ou demi-lotus, le


dos bien droit, soit sur une chaise en cas de douleurs articulaires, soit


encore sur un banc de méditation, à genoux.

 

Thich Nhat Hanh nous dit : "la vague n'a pas besoin de mourir pour devenir

 

l'eau; elle est l'eau ici et maintenant "

 

Contentez-vous d'être ici et maintenant, sur votre coussin et d'être

 

totalement présent à vous-même.

 

Observez vos pensées qui arrivent, sans les juger ni en bien, ni en mal.

 

Observez simplement, constatez et laissez passer. Si vous ne donnez pas

 

prise à vos pensées, elles n'ont aucune existence. Par la simple observation,

 

vous réaliserez que vous êtes séparés de vos pensées car vous pourrez voir

 

que celui qui observe les pensées est séparé des pensées.

 

Une conscience ordinaire (quelqu'un qui ne médite pas) a en lui un courant

 

de pensées et l'observateur est inactif tandis qu'une conscience éveillée

 

(celle d'un méditant) a en elle deux courants de pensée, la pensée et

 

l'observation. Chez un être éveillé, seule l'observation subsiste.

 

Vous commencerez à entrer en méditation quand une partie de vous

 

commencera à observer, comme si vous étiez assis tranquillement au

 

cinéma ou au théâtre pour regarder ce qui apparaît sur l'écran de la

 

conscience.

 

Simplement respirer, respirer en toute conscience, suivre le mouvement de

 

sa respiration et goûtez à la joie d'être, ici et maintenant.

 

Commencez à pratiquer pour constater...

 

 

Où mène la méditation ?

Méditer c'est s'éveiller en trois phases (dualité, non dualité et êtreté) .

 

  • La première phase, celle de la dualité sujet objet, est constituée par

l'opposition entre observateur et chose observée.

 

  • La deuxième phase de la méditation est celui de l'abandon de la

dualité sujet objet, de la fusion de l'observateur et de l'observé.


 

  • La troisième phase est la phase d'éveil qui correspond à la véritable

nature de l'être humain, l'êtreté, sans mouvement, la dimension ultime


véritable samadhi (l'illumination que très peu de sages atteignent).

 

 

La méditation conduit l'être humain à la sagesse.

 

"Il ne suffit pas d'être savant pour être sage" disait Héraclite six siècles

 

avant notre ère.

 

Et qu'est-ce qu'est la sagesse ? La sagesse ne repose sur aucune certitude

 

scientifique et la certitude scientifique ne conduit à aucune sagesse. Alors ?

 

La méditation est une voie de réalisation spirituelle, une voie d'éveil, elle

 

mène au détachement, à la clairvoyance, la clairaudience, la lucidité, la

 

réalité des choses.

 

Revenir le plus souvent possible sur son coussin,  pratiquer la méditation

 

dans tous les actes de la vie quotidienne.

 

La méditation s'impose d'elle-même au pratiquant, elle est un élément de

 

stabilité et constitue une vraie hygiène de vie.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Patricia (jeudi, 07 septembre 2017 23:44)

    bonsoir,
    je souhaiterai faire de la méditation, j'habite à sully sur loire par contre j'ai des soucis aux pieds jambes et cervicales donc impossible de m'assoir en lotus sur un coussin ou à genoux sur un petit banc. Vous semble t il quand même possible que je participe au cours de d'assise méditative? Merci par avance pour votre réponse.

  • #2

    Anne-Marie (vendredi, 08 septembre 2017 09:46)

    Bonjour Patricia,
    Merci pour votre demande.
    Il y a eu un groupe de méditation pendant deux ans puis le groupe s'est défait par manque d'intérêt et d'assiduité.
    Vous pouvez parfaitement vous installer seule chez vous sur une chaise pour commencer puis participer à des retraites en groupe.
    Bien cordialement
    Anne-Marie

  • #3

    Patricia (vendredi, 08 septembre 2017 13:32)

    merci pour votre réponse. Connaissez vous un autre cours de méditations dans les alentours? merci pour votre aide

  • #4

    Anne-Marie (vendredi, 08 septembre 2017 19:51)

    Tout dépend de ce que vous recherchez.
    A Châtillon sur Loire il y a un groupe de méditation bouddhiste zen (tradition japonaise) - séances les lundis matin à 7 ou 8 h et vendredi à 18h30 et des sesshin - pratique approfondie.
    Retraite méditation vipassana de 10 jours près d 'Auxerre (tradition indienne)
    Groupe de méditation transcendantale animée par un médecin à Orléans
    Je crois qu'il y a aussi de la méditation pleine conscience (mindfulness) dirigée par une psychologue ou sophrologue? à Montargis .
    Internet devrait vous éclairer dans vos recherches...
    Bonne soirée